Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
Le journal de Bruno Mingeon >

Bruno Mingeon : "Place au bob à quatre"

Le 20/02/2006

Chaque jour, Franceolympique.com recueille les propos de Bruno Mingeon, porte-drapeau et capitaine de l'équipe de France olympique à Turin. Bruno et son coéquipier Stéphane Galbert ont terminé 21e de l'épreuve de bob à deux, ils n'ont pas disputé la 4e manche. Cette expérience, ces descentes accumulées sur la piste de Cesana Pariol, vont servir au pilote pour tenter d'atteindre son objectif numéro un de ces Jeux : faire une belle performance en bob à quatre.

"Ce dimanche, 21e après la 3e manche, nous n'avons pas disputé la 4ème qui mettait aux prises les 20 premiers. De l'extérieur, c'était la tempête de neige sur la piste, mais pour nous, ça allait. La neige ne collait pas sur la visière du casque. Je suis bien sûr déçu du résultat final, mais je finis sur une note positive, de bonnes sensations en 3e manche.

Maintenant, on passe à autre chose. Place au bob à quatre. L'expérience de ces derniers jours avec Stéphane va nous servir. Je ne sais pas encore pourquoi je perds autant de temps en fond de piste. Il va falloir analyser ça à la vidéo, bien regarder les passages des meilleurs, pour voir si c'est un problème de matériel ou de pilotage : dans ce dernier cas, ce sera flagrant. On verra bien si ma ligne n'est pas bonne. On va essayer de résoudre ce problème. Je suis déçu de ma place finale, déçu de ma saison en bob à deux. La piste de Cesana Pariol m'a toujours causé des soucis et depuis quelques jours, j'ai senti que je progressais. Cela n'a pas suffi.

Notre bob à quatre est, je l'espère, performant. On verra ça dès le premier entraînement, mardi. Généralement, le fond de piste, les derniers virages, c'est mon point fort. Pas ici. Même si je pense avoir tenu de bonnes lignes dans notre 3e manche. C'est sûr que les conditions de glace ne m'ont pas avantagé avec ces chutes de neige, et le fait que je ne change pas de patins. Mais je ne cherche pas d'excuses. On va bien analyser tout ça, et il est clair que malgré les conditions météo, la course a été régulière. La preuve, le tiercé de tête, les trois costauds devant, Lange, Lueders, Annen, et le 4e, Zubkov, ils ne font que confirmer. C'était pratiquement écrit d'avance. Il n'a y pas photo. Devant, c'est du solide. On ne voit pas de grosse surprise.

On peut aussi prévoir qui sera dans le top 6 en bob à quatre : il y aura les mêmes : Allemagne-1 (Lange) et Allemagne-2 (Hoepfner), Canada-1 (Lueders), Russie-1 (Zubkov), Suisse-1 (Annen), USA-1 (Hays). J'ai quelques points positifs acquis sur cette piste, j'espère qu'on sera tout de suite dans le coup en quatre. Un top 10 à l'entraînement, ce sera parfait. Reste que nous partons dans le 2e groupe. Après tous les passages, la glace est dans un moins bon état, les premiers partants sont avantagés. Après, cela dépend. S'il neige, s'il givre, si la piste n'est pas arrosée, les conditions peuvent être pareilles pour tout le monde. Sur le deux, la glace ne tenait pas. Là, on verra bien.

Pour nous, le premier entraînement, c'est mardi matin. Dès demain, lundi, on va commencer à travailler sur le bob, dans notre container en bas de piste. Après, nous aurons une séance de physique, et dans l'après-midi, repos.

Je félicite les relayeurs du ski de fond pour leur belle 4e place, et j'attends Vincent Vittoz sur le 50 km libre. J'espère aussi qu'Isabelle Delobel et Olivier Schoenfelder grimperont encore d'une place, pour monter sur le podium de la danse sur glace. Pour demain, j'adresse mes encouragements aux géantistes, aux filles qui vont disputer le Super-G si la météo le permet, et à Aurélien Lhorer en saut acrobatique".

A demain!