Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
L'actualité >

Le bronze pour l'indomptable Paul-Henri

Le 16/02/2006

On attendait Xavier sur le podium, on y a retrouvé le combatif Paul-Henri. Le cadet des frères De Le Rue a remporté, jeudi à Bardonecchia, une superbe médaille de bronze à l'issue de la finale du snowboard-cross au cours de laquelle il s'est relevé d'une chute, et a réussi à passer la ligne en 3e position derrière le Slovaque Radoslav Zidek, médaille d'argent et l'Américain Seth Wescott, champion olympique. Xavier et Sylvain Duclos ont été éliminés en 1/18èmes.

Paul Henri en embuscade (casque noir)
Paul Henri en embuscade (casque noir)
"Je ne suis pas un bon partant, mais je suis un bon rider. Je suis un 'ouf', je ne réfléchis pas, je sais me glisser dans les trous. Il fallait de la chance aujourd'hui". Paul Henri De Le Rue a vengé son frère Xavier, N°1 mondial, trop court pour ces Jeux après s'être blessé à la cheville gauche le 13 janvier dernier. Ressentant une douleur à la réception d'une bosse dans sa série 1/8e de finale, "Xav" a tout donné, serré les dents, mais n'a pu franchir la ligne qu'en 3e position, éliminé, tout comme Sylvain Duclos dans la sienne, et Pierre Vaultier, pour sa part, 35e des qualifications le matin.

Reste Paul Henri, solide sur sa planche, "décidé à ne rien lâcher". Il trouve le trou dans son 1/8e de finale, lorsque l'Américain Fuchs et l'Autrichien Layer se percutent devant lui alors qu'il occupe la 4e place. Très agile, il trouve le moyen de se faufiler entre les deux concurrents pour terminer en 2e position et se qualifier. En quart de finale, "Paulo" parvient de nouveau à tenir debout lorsque l'Américain Nate Holland chute devant lui. Il l'évite de justesse et de nouveau, arrive en bas de ce magnifique et long parcours à la 2e place d'une série remportée par l'Américain Jason R.Smith.

En demi-finale, Paul-Henri monte en puissance. Toujours moyen au départ, il navigue entre la 3e et la 4e place au début du parcours, puis il trouve des lignes superbes, fait plusieurs dépassements à l'intérieur, s'empare de la première place, creuse l'écart et passe la ligne en tête.
Le voilà en finale, il entre dans le dernier carré, comme l'Espagnol Jordi Font, l'Américain Seth Wescott et le Slovaque Radoslav Zidek.

Une fois lâchés, les quatre finalistes se tiennent dans le premier tiers du parcours. A la réception d'une bosse, "Paulo" est déséquilibré, et tombe en compagnie de Jordi Font. Wescott et Zidek s'échappent, l'Américain s'impose sur la ligne. Plus haut, le Français s'est relevé le premier, et une bonne dizaine de secondes après le vainqueur et son suivant, il arrive en bas, bras levés. Une médaille mille fois méritée pour le Pyrénéen de 21 ans.
"C'est dommage qu'il n'y avait pas Xavier" dit le nouveau médaillé. "Je suis encore plus heureux que si c'était moi" lui répond son grand frère à l'issue d'une journée mémorable pour la famille De Le Rue.