Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
L'actualité >

Delobel et Schoenfelder, 4èmes, la tête haute

Le 21/02/2006

Quatrièmes après la danse originale, Isabelle Delobel et Olivier Schoenfelder ont réussi une excellente prestation en libre, où ils se sont classés en deuxième position derrière les Russes Tatiana Navka et Roman Kostomarov, sacrés champions olympiques en danse sur glace, lundi au Palavela de Turin. Un résultat qui ne leur a malheureusement pas permis d'aller plus haut que la 4ème place au classement final d'une compétition durant laquelle ils ont été de bout en bout irréprochables.

Le meilleur programme libre de la saison du couple français ne lui a pas suffi pour rattraper leur retard et monter sur le podium, la médaille d'argent revenant aux Américains Tanith Belbin et Benjamin Agosto, et le bronze aux Ukrainiens Elena Grushina-Ruslan Goncharov.

Les Russes, premiers du programme libre, avec 101,37 points (51,73 pour la note technique et 49,64 pour les composantes) ont totalisé 200,64 points pour enlever la médaille d'or.
Deuxièmes après l'originale, les Américains Tanith Belbin et Benjamin Agosto ont conservé leur place au classement général malgré leur 4e rang en libre (98,17 pts).
Les Ukrainiens Elena Grushina et Ruslan Goncharov ont obtenu 99,17 pts pour un total de 195,85 et une troisième place finale.

Isabelle Delobel et Olivier Schoenfelder, qui ont patiné sur le thème d'un Carnaval à Venise au XVIIIe siècle, avec une musique originale («Le vol de la colombe») et un texte dit en italien par l'auteur-compositeur-interprète et comédien Jacques-Rémy Azoulai, ont réalisé avec beaucoup d'aisance tous leurs éléments techniques. Leur performance artistique a été très appréciée du public du Palavela.

Deuxièmes du libre (99,50 points au total), à 1,87 point des Russes, pour un total de 194,26, ils ont pâti de leur retard en danse imposée où ils avaient été classés septièmes. Ils terminent la compétition à 6,36 points des Russes, manquant la médaille de bronze pour 1,57 point.

Les deux patineurs français, très déçus, veulent maintenant penser aux prochains championnats du monde à Calgary. "On a fait un programme sans faute, le meilleur de notre saison. Notre compétition était quasi parfaite. C'est très décevant. Une fois de plus on avait trop de points de retard. Il faudra en tirer les conclusions et être sur le podium aux Mondiaux", a déclaré Olivier.
"C'est une déception de ne pas monter sur le podium. Ce soir, il n'y avait qu'un couple meilleur que nous, c'est une consolation. On va maintenant prendre le droit de faire mieux aux Mondiaux", a promis Isabelle.

L'autre couple français, Nathalie Péchalat-Fabian Bourzat, s'est classé 18e de la compétition olympique.