Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
L'actualité >

Bruno Mingeon porte-drapeau de l'Equipe de France

Le 18/01/2006

Le pilote de bobsleigh Bruno Mingeon, qui participera à Turin à ses cinquièmes Jeux Olympiques, a été désigné mercredi 18 janvier porte-drapeau de l'Equipe de France pour la cérémonie d'ouverture des XXe Jeux Olympiques d'hiver le 10 février prochain, par le Conseil d'Admistration du CNOSF réuni à l'Assemblée Nationale, ont annoncé le président Henri Sérandour et Michel Vial, chef de mission.

"En désignant Bruno comme porte-drapeau, on reconnait son parcours exceptionnel dans une discipline très peu médiatisée, a expliqué Henri Sérandour, "On espère apporter ainsi un éclairage sur cette discipline confidentielle et extraordinaire, et peut-être alors qu'une ou deux entreprises s'intéresseront à ce sport"

"C'est une très belle journée pour moi!" a dit Bruno Mingeon, mercredi à Saint-Moritz (Suisse), où il prépare cette étape de Coupe du Monde qui désignera également le podium des championnats d'Europe 2006, le week-end prochain, "C'est un grand bonheur, une fierté qui va prendre de plus en plus d'ampleur jusqu'au jour J. Il y a beaucoup de choses qui défilent en moi à travers ce choix. Toute ma carrière, ce que j'ai réussi avec tous ceux qui m'ont soutenu, mes coéquipiers passés et présents, ma station de La Plagne qui a toujours été à mes côtés, l'encadrement....

Le 10 février, quand j'entrerai dans le stade olympique de Turin avec le drapeau en mains, ce sera puissant! Je viens de recevoir un appel du ministre, Jean-François Lamour, qui avait été porte drapeau à Barcelone en 1992, et à nouveau médaillé ensuite. Il m'a dit que cela lui avait apporté le plus pour aller chercher cette médaille. Et je le crois! Je fonctionne beaucoup au mental. Sportivement, nous traversons actuellement une période difficile, alors j'espère que cette annonce va nous booster, nous faire gagner quelques centièmes supplémentaires sur la poussée, ici à Saint-Moritz.

Le Bosleigh est un sport collectif, je pense à tous mes coéquipiers d'hier et d'aujourd'hui, à cette reconnaissance qui nous est offerte. Je vais essayer de l'apprécier au maximum et réussir quelque chose de grand pour mes derniers Jeux!"


Champion du monde en 1999

Bruno Mingeon, qui disputa ses premiers Jeux Olympiques près de chez lui, sur la piste de La Plagne en 1992 (et sera, à 38 ans, le doyen de l'équipe de France à Turin), a remporté le titre de champion du monde de bob à 4 avec Emmanuel Hostache, Eric Le Chanony et Max Robert et la médaille de bronze en bob à 2 à Cortina d'Ampezzo en 1999, celui de champion d'Europe de bob à 4 l'année suivante et fut également médaillé de bronze dans la même discipline et avec les mêmes pousseurs aux Jeux de Nagano en 1998.

Le 18 janvier à l'Assemblée Nationale. De gauche à droite : André Auberger, président de la FF Handisports, Guy Drut, membre du CIO, Henri Sérandour, président du CNOSF, Michel Vial, chef de mission pour les Jeux de Turin et Jean-Michel Brun, président de la FF Lutte
Le 18 janvier à l'Assemblée Nationale. De gauche à droite : André Auberger, président de la FF Handisports, Guy Drut, membre du CIO, Henri Sérandour, président du CNOSF, Michel Vial, chef de mission pour les Jeux de Turin et Jean-Michel Brun, président de la FF Lutte



L'histoire des porte-drapeau de l'équipe de France olympique est celle d'athlètes prestigieux, médaillés avant ou après avoir mené la délégation française lors du défilé de la cérémonie d'ouverture. Pour remonter dans un passé récent, Fabrice Guy était devenu champion olympique du combiné nordique à Albertville 1992, la biathlète Anne Briand avait remporté le relais en 1992 et gagné deux nouvelles médailles à Lillehammer 1994, Philippe Candeloro fut médaillé de bronze en patinage artistique avant (Lillehammer 1994) et après (Nagano 1998) avoir porté le drapeau, enfin, Carole Montillet, leader de l'équipe de France lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Salt Lake City le 8 février 2002, remporta la descente quatre jours plus tard à Snowbasin.

Les porte-drapeau de l'équipe de France depuis les Jeux de Chamonix 1924

•Salt Lake City 2002 : Carole Montillet (ski alpin)
•Nagano 1998 : Philippe Candeloro (Patinage artistique)
•Lillehammer 1994 : Anne Briand (biathlon)
•Albertville 1992 : Fabrice Guy (combiné nordique)
•Calgary 1988 : Catherine Quittet (Ski alpin)
•Sarajevo 1984 : Yvon Mougel (biathlon)
•Lake Placid 1980 : Fabienne Serrat (ski alpin)
•Innsbruck 1976 : Danièle Debernard (ski alpin)
•Sapporo 1972 : Patrick Pera (patinage artistique)
•Grenoble 1968 : Gilbert Poirot (saut nordique)
•Innsbruck 1964 : Alain Calmat (patinage artistique)
•Squaw Valley 1960 : Benoît Carrara (ski nordique)
•Cortina d'Ampezzo 1956 : James Couttet (Ski alpin)
•Oslo 1952 : Alain Giletti (patinage artistique)
•Saint-Moritz 1948 : James Couttet (ski alpin)
•Garmisch-Partenkirchen 1936 : Jacques Faure (ski nordique)
•Lake Placid 1932 : Georges Torchon (patinage artistique)
•Saint-Moritz 1928 : J.Thorailler (bobsleigh)
•Chamonix 1924 : Camille Mandrillon (ski nordique)

Téléchargez le communiqué de presse

Le palmarès de Bruno Mingeon