Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
L'actualité >

Poirée, Defrasne, Vittoz têtes d'affiche

Le 28/11/2005

Raphaël Poirée, Vincent Defrasne et Vincent Vittoz sur le podium à Ostersund et à Kuusamo, Sandrine Bailly pas loin, Jason Lamy-Chappuis qui frappe un grand coup en combiné nordique, des skieurs alpins meilleurs en descente qu'en Super-G à Lake Louise, panorama des résultats des Français ce week-end sur la neige en Coupe du Monde, sur la route des Jeux de Turin.

Combiné Nordique
Jason Lamy-Chappuis, 19 ans, qui s'était révélé en janvier 2003 lorsqu'il avait remporté à Bled (Slovénie) le concours de combiné nordique du Festival Européen de la Jeunesse Européenne (FOJE), déjà grâce à deux sauts énormes, a frappé un grand coup en ouverture de la Coupe du Monde le 25 novembre. Le jeune jurassien a en effet pris la première place du saut à Kuusamo (Finlande). Parti en pole position en ski de fond, il s'est finalement classé au 4e rang de ce 15km individuel, le meilleur résultat d'un combiné français depuis 1998. Le surlendemain, en sprint, Jason a pris la 15e place. Le voilà bien parti pour se qualifier pour la compétition individuelle des Jeux (le relais français l'est déjà).

«On débute bien la saison!, commente Nicolas Michaud Directeur de l'Equipe de France de Combiné Nordique, Jason a su concrétiser en compétition ce qu'on avait pu commencer à observer cette automne. La bonne nouvelle c'est qu'il a réussi à maintenir l'écart en ski de fond et il a bien géré sa course avec en plus de bons skis. Jason à changé de morphologie et son corps est maintenant celui d'un vrai athlète. Cela laisse présager de bonnes choses pour cet hiver et surtout dans la perspective des Jeux Olympiques. Le reste du groupe n'a pas été formidable mais ce résultat regonfle le moral de l'ensemble de l'Equipe»

Résultats des Français à Kuusamo :

•15km individuel (25/11)
4.Jason Lamy-Chappuis
28.Mathieu Martinez
31. Maxime Laheurte
37.Nicolas Bal
43.Kevin Arnould
44.François Braud
•Sprint 7,5km (27/11)
15.Jason Lamy-Chappuis
34.Davud Laheurte
37. Nicolas Bal
43.François Braud




Ski de fond
Toujours à Kuusamo, Vincent Vittoz a commencé le 26 novembre par signer le meilleur résultat de sa carrière en Coupe du Monde dans le style «classique», qui n'est pas sa spécialité en se classant 4e du 15km à 4 dixièmes de secondes du podium. "C'est une grande satisfaction pour moi de voir que je progresse en classique. C'est une discipline exigeante et technique dans laquelle je ne joue habituellement pas les premiers rôles.» a-t-il noté .

Sur la même distance, le lendemain en style libre (il s'était imposé au même endroit l'an dernier), Vittoz est monté sur la 2e marche du podium, ratant le succès pour seulement 8 dixièmes de seconde. Le champion du monde 2005 de poursuite, qui a remporté quatre épreuves de Coupe du monde en individuel dans sa carrière, a pourtant réalisé une très belle fin de course en revenant dans le sillage du leader (le Norvégien Tore Ruud Hosftad) après avoir compté plus de six secondes de retard à 2,5 km de la ligne d'arrivée. Dans le dernier kilomètre, le Français a jetté ses dernières forces dans la bataille mais n'est pas parvenu à améliorer le temps du vainqueur du jour.
«Super week-end, c'était le premier objectif de la saison, quinze jours après la descente de notre stage d'altitude, notre préparation semble la bonne", a déclaré Vincent Vittoz, L'Equipe devient vraiment forte maintenant mais cela ne s'est pas fait en un jour. Prochain objectif, maintenir mon niveau au top. Si je prends le départ d'une course c'est pour la gagner sinon c'est un déplacement pour rien... Je vais profiter de la semaine à venir pour refaire du foncier".

Les Français ont affiché leur forme, Alexandre Rousselet prenant la 16e place en classique, Emmanuel Jonnier la 6e en libre.
Du côté des dames, le meilleur résultat a été obtenu par Karine Philippot dans le 10km libre, avec une 12e place malgré une chute dans le dernier virage
«La 4e place de Vincent et la bonne place d'Alexandre Rousselet 16e en classique nous a mis en confiance pour le reste du week-end et l'ensemble du groupe a réussi a se rassurer dans le sens où la préparation en altitude à été efficace. Maintenant sur la tournée nord américaine (Vernon 10 décembre, Canmore 17 décembre) ce qui reste l'inconnu, c'est la gestion du décalage horaire...Il y a aussi une volonté de la part de l'encadrement de faire tourner l'effectif... » a expliqué Jean-Pierre Burdet, directeur de l'équipe de France de ski de fond.

Résultats des Français à Kuusamo

•15km classique hommes (26/11)
4.Vincent Vittoz
16.Alexandre Rousselet
36.Jean-Marc Gaillard
74.Benoît Chauvet
•15km libre hommes (27/11)
2.Vincent Vittoz
6. Emmanuel Jonnier
19.Jean-Marc Gaillard
44.Benoît Chauvet

•10km classique dames (26/11)
27.Karine Philippot
28.Aurélie Perrillat
49.Elodie Bourgeois-Pin
•10km libre dames (27/11)
12.Karine Philippot
35.Aurélie Perrillat
48.Aurélie Storti




Biathlon
Passage de relais à Ostersund (Suède) entre Raphaël Poirée, 2e du 10km sprint le 26 novembre et Vincent defrasne, 2e de la poursuite le lendemain, alors que Sandrine Bailly a échoué deux fois aux pied du podium.

En sprint, Poirée, quadruple vainqueur de la Coupe du monde de biathlon a été devancé de près de 5 secondes par le Norvégien Stian Eckhoff, 26 ans, auteur d'un sans-faute, comme le Français, au tir. En grande forme en ski, « Raph » a toutefois connu une petite alerte lors de la session de tir debout: il a dû s'interrompre entre les 3e et 4e tirs pour recharger, ce qui lui a coûté de précieuses secondes et sans doute la victoire. Vincente Defrasne a pris la 7e place de cette épreuve.

En poursuite, Defrasne a tout simplement signé le meilleur résultat de sa carrière. Jusqu'à la quatrième session tir, il a même cru pouvoir remporter sa première victoire en individuel en Coupe du monde. Le Jurassien était alors en tête grâce à un sans-faute lors de ses 15 premiers tirs. Mais le Français, sous la menace de Ole-Einar Bjorndalen, revenu comme une fusée après trois pénalités lors des tirs couchés, a raté une cible et laissé la victoire au Norvégien. Raphael Poirée, très adroit au tir la veille, s'est montré beaucoup plus fébrile dans ce domaine le dimanche avec un total de cinq fautes sans oublier une chute à une centaine de mètres de la ligne d'arrivée. Il a donc dû se contenter de la septième place finale à près d'une minute de son grand rival vainqueur. Un troisième Français est également placé dans le Top 10 avec Julien Robert.

Chez les dames, fébrile au tir avec une faute le samedi et quatre le dimanche, Sandrine Bailly avec son dossard rouge de vainqueur de la Coupe du Monde 2004-2005, s'est classée 4e du sprint et 5e de la poursuite.

Pour Christian Dumont, patron du biathlon français, "Les leaders Français sont là, Vincent Defrasne a fait son podium, ce qui va j'espère, le libérer pour le reste de la saison. Raphaël Poirée est au rendez-vous même s'il n'est pas encore au mieux de son potentiel. Même chose pour Sandrine Bailly. Quand on regarde la manière dont on s'est préparés (peu de ski dû au manque de neige en début de saison) c'est encourageant pour la suite, on a quand même trois athlètes dans le top 5 de la Coupe du Monde. »

La suite? Dès le mardi 29 novembre avec la fin du programme à Ostersund : les deux relais. Les hommes (Julien Robert, Raphaël Poirée, Alexandre Aubert, Vincent Defrasne) ont pris la 3e place du 4x7,5km à 32" de la Russie et 37" de la Norvège, en se montrant très efficaces au tir malgré une clible ratée par le dernier relayeur Vincent Defrasne qui a dû laisser Norvégiens et Russes s'expliquer pour la victoire.
Les dames (Delphine Peretto, Christelle Gros, Florence Baverel-Robert, Sandrine Bailly) se sont pour leur part classées 2e du 4x6km à 35" de la Norvège, grâce à un sans-faute au tir et à une belle remontée des deux dernières relayeuses, Baverel puis Bailly qui a délogé les Russes de la 2e place à 800m de l'arrivée.

Résultats des Français à Ostersund

•Sprint 10km hommes (26/11)
2.Raphaël Poirée
7.Vincent Defrasne
18.Alexandre Aubert
52.Lionel Grebot
60.Julien Robert
63.Yann Debayle
93.Férréol Cannard
•Poursuite 12,5km hommes (27/11)
2.Vincent Defrasne
7.Raphaël Poirée
10.Julien Robert
36.Alexandre Aubert
42.Lionel Grebot

•Sprint 7,5km dames (26/11)
4.Sandrine Bailly
29.Delphine Peretto
33.Christelle Gros
49.Florence Baverel-Robert
67.Anne-Laure Mignerey
74.Julie Carraz
•Poursuite 10km dames (27/11)
5.Sandrine Bailly
22.Christelle Gros
34.Delphine Peretto
37.Florence Baverel-Robert

•Relais (29/11)
4x7,5km hommes : France (Robert, Poirée, Aubert, Defrasne) 3e
4x6km dames : France (Peretto, Gros, Baverel-Robert, Bailly) 2e




Ski alpin

Dans l'Alberta Canadien, à Lake Louise, la première descente de la saison le 26 novembre a souri au champion olympique en titre, l'Autrichien Fritz Strobl. Le groupe France, qui a payé un lourd tribut aux blessures ces deux dernières semaines, a prouvé sa qualité. Yannick Bertrand a créé la surprise en prenant une belle neuvième place. Antoine Dénériaz s'est lui contenté du douzième rang. «Tonio», qui retrouvait la Coupe du monde dix mois après sa chute sur la Verte des Houches, a commis une faute de trajectoire à mi-parcours, alors qu'il était à ce moment là en course pour le podium. En Super-G, le lendemain, seuls deux français sont arrivés en bas, et très loin, Yannick Bertrand (44e) et Cyril Vieux (45e). Pierre-Emmanuel Dalcin a chuté à pleine vitesse, terminant sa course dans les filets de protection, heureusement sans se faire mal.

De son côté, Claude Crétier, victime d'une énorme cabriole lors du dernier entraînement de descente, la veille de la course, a dû rentrer en France pour récupérer d'un traumatisme crânien et ne pourra donc poursuivre la tournée américaine. Il devrait faire son retour à Val d'Isère pour le Critérium de la première neige les 10 et 11 décembre.

Résultats des Français à Lake Louise

•Descente (26/11)
9.Yannick Bertrand
12.Antoine Dénériaz
40.Pierre Emmanuel Dalcin
45.Marc Bottolier-Lasquin
47.Nicolas Burtin
51.Cyril Vieux
•Super-G (27/11)
44.Yannick Bertrand
45.Cyril Vieux
Abandons : Antoine Dénériaz, Pierre-Emmanuel Dalcin, Marc Bottolier-Lasquin.