Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
L'actualité >

Tissot brille, Lamy-Chappuis assure

Le 05/12/2005

Ski Alpin

Un rayon de soleil dans un week-end un peu gris pour le ski alpin français, ponctué au mieux par une 12e place de Carole Montillet dans le Super-G de Lake Louise et une 15e de Yannick Bertrand dans la descente de Vail/Beaver Creek. Stéphane Tissot, 26 ans, est en effet revenu du 19e rang à l'issue de la première manche du slalom qui clôturait dimanche 4 décembre le programme dans le Colorado, pour s'envoler sur le second tracé, établir de très loin le meilleur chrono, et terminer à la 2e place, à 86/100e du vainqueur, l'Italien Giorgio Rocca. Le premier podium français en slalom depuis Pierrick Bourgeat à Chamonix en janvier 2004 !

"C'est superbe ! Ca allait bien à l'entraînement, j'étais arrivé en confiance. J'ai joué mon va-tout et cela a souri. C'est mieux de commencer par un tel résultat. Cela met en confiance, même s'il faut rester calme. Il y a encore du travail à faire."a déclaré Stéphane Tissot.

"C'est bien, c'est une bonne première Je pense que ce que fait Stéphane est exceptionnel, a expliqué Thierry Meynet, l'entraîneur des slalomeurs français, Il revient de loin après la première manche. En première manche, il y a eu beaucoup d'abandons, Stéphane a préféré jouer placé pour tout lâcher dans la deuxième. On n'envisageait pas de podium mais on a bien travaillé. L'an passé, déjà, il avait réussi le meilleur temps de la deuxième manche. On prend ce premier podium, mais il faut rester calme pour le retour en Europe. Une équipe est en train de se mettre en place."

Résultat des Français à Vail/Beaver Creek

•Super-G (01/12)
30.Gauthier de Tessières
34.Cyril Vieux
36. Marc Bottolier-Lasquin
Abandons : Pierre-Emmanuel Dalcin, Antoine Dénériaz, Yannick Bertrand
•Descente (02/12)
15. Yannick Bertrand
21. Antoine Dénériaz
24. Nicolas Burtin
31. Marc Bottolier-Lasquin
31. Pierre-Emmanuel Dalcin
37. Cyril Vieux
•Géant (03/12)
20. Frédéric Covili
23.Raphaël Burtin
Abandon 1ère manche: Freddy Rech
Non qualifiés pour la 2e manche : Thomas Fanara, Gauthier De Tessières, Joël Chenal
•Slalom (04/12)
2.Stéphane Tissot
19. Pierrick Bourgeat
Abandon 1ère manche : Jean-Pierre Vidal
Non qualifiés pour la 2e manche : Sébastien Amiez, Alexandre Anselmet

Résultat des Françaises à Lake Louise

•Descente 1 (02/12)
23.Carole Montillet-Carles
35. Ingrid Jacquemod
40. Julie Duvillard
48. Marie Marchand-Arvier
51. Marion Rolland
56. Chloé Georges
58. Anne-Laure Givelet
•Descente 2 (03/12)
27.Ingrid Jacquemod
29.Carole Montillet-Carles
40. Marion Rolland
47. Chloé Georges
51. Marie Marchand-Arvier
54. Anne-Laure Givelet
56. Julie Duvillard
•Super G (04/12)
12.Carole Montilet-Carles
16.Ingrid Jacquemod
50.Marion Rolland
51.Marie Marchand-Arvier
53.Julie Duvillard




Combiné nordique

Zoom/FFS
Zoom/FFS
Quel début de saison pour Jason Lamy-Chappuis! Le nouveau phénomène du combiné nordique français, en se classant quatre fois dans les 15 premiers des quatre premières épreuves de la Coupe du Monde 2005-2006, remplit les critères de sélection pour participer aux épreuves individuelles des Jeux. Ce week-end à Lillehammer, le jeune jurassien (19 ans), par la qualité de ses sauts qui lui permettent de partir avec les meilleurs en fond, s'est classé 13e du 15km et 12e en sprint. Après ses 4e et 15e places une semaine plus tôt à Kuusamo. Bingo!

"Ca se passe très bien pour moi, j'ai de bonnes sensations en saut je suis stable, je n'ai plus de complexes, je peux me concentrer sur les détails et bien sûr, les choses deviennent plus faciles en fond. Mais je suis encore jeune, je me bagarre avec des gars qui ont 10 ans de plus que moi, je manque encore un peu de puissance sur les skis». explique Jason, né aux Etats-Unis de mère américaine.

Zoom/FFS
Zoom/FFS
Nicolas Michaud, le directeur du combiné nordique, confirme "qu'en aérobie, on ne peut pas être en fond comme un gars de 25-30 ans" et se réjouit, "On savait que Jason avait le niveau, mais on ne l'attendais pas là si vite ! Il n'est pas encore au maximum de ses possibilités. Hier (dimanche 4 décembre), en sprint, ça s'est joué à rien. Jason bagarrait pour le podium dans un groupe de 10 coureurs, il y a eu une cassure qu'il n'a pas vue, et tout de suite 5 secondes de perdues qu'il n'a pas pu rattraper, mais il a terminé très fort". Les autres coureurs de l'équipe de France sont loin et tout en espérant que les résultats de Lamy-Chappuis vont les inspirer, Nicolas Michaud souhaite que Jason "n'ait pas l'impression de tout porter sur ses épaules". Les combinés ont maintenant une pause de 2 semaines qui seront ponctuées par deux stages de trois jours.

Résultats des Français à Lillehammer

•Individuel 15 km (03/12)
13.Jason Lamy-Chappuis
28 .Nicolas Bal
36.Mathieu Martinez
38.Kevin Arnould
41.François Braud
42.Maxime Laheurte
•Sprint 7,5 km
12.Jason Lamy-Chappuis
35.Mathieu Martinez
36.Nicolas Bal
41.François Braud
42.Maxime Laheurte
43.Kevin Arnould




Saut à Ski

A Lillehammer, où se sont également disputées les 3 et 4 décembre, deux épreuves sur le tremplin «HS 131», seul un Français est allé en finale : David Lazzaroni, 26e des qualifications du deuxième concours et 44e de la finale.

Résultats des Français à Lillehammer

•HS 131 premier concours (03/12)
Qualifications
43.David Lazzaroni (Non-Qualifié)
45.Emmanuel Chedal (NQ)
48.Nicolas Dessum (NQ)
•HS131 deuxième concours (04/12)
Qualifications
26.David Lazzaroni (Q)
37.Emmanuel Chedal (NQ)
49.Nicolas Dessum (NQ)
Finale
44.David Lazzaroni




Patiinage artistique

Yannick Ponséro, seul Français engagé au trophée NHK à Osaka, dernière épreuve du GP ISU avant la finale de Tokyo, s'est classé au 7e rang. Il avait fini 4e du programme court, mais une chute d'entrée de libre lui a fait perdre le rythme. Le résultat de cette épreuve remportée par le Japonais Nobunari Oda prive Brian Joubert de la finale (du 16 au 18 décembre), par le jeu des points acquis. Il y a en effet six qualifiés dont Oda, et Joubert se retrouve premier remplaçant pour deux points. Isabelle Delobel/Olivier Shoenfelder en danse sur glace seront les seuls représentants tricolores à Tokyo.