Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
L'actualité >

25.500 bénévoles à Turin

Le 17/11/2005

Vingt-cinq mille personnes ont été recrutées par le TOROC parmi la quarantaine de milliers de candidats qui souhaitaient participer bénévolement aux Jeux Olympiques de Turin en février prochain.

Ces chiffres ont été présentés récemment par Pierpaolo Maza (photo), vice-président du TOROC, Antonio Romani, directeur du Programme Bénévoles, Andrea Varnier, Directeur du Département Image et Communication, Piero Gros, ambassadeur du programme Noi 2006 ("Nous 2006") et Anna Bogatto, Directrice d'opérations pour le Nord-Ouest chez Adecco Italie.

20.000 des 25.500 bénévoles sont issus de Noi2006, un programme mis en place en partenariat avec Adecco tandis que les 5500 restants, dont le recrutement avait débuté en février 2005, seront concernés par les bénévoles pour les Cérémonies d'Ouverture et de Clôture des Jeux. Selon le TOROC, cette dernière catégorie sera répartie en « artistes », c'est-à-dire ceux qui participeront aux chorégraphies de groupe et « aides à la production » qui évolueront en coulisses.

En ce qui concerne les 20.000 de Noi2006, 55% d'hommes et 45% de femmes, la plupart entre 18 et 35 ans se sont inscrits au programme ; ils seront principalement affectés dans le domaine des transports, du sport et des services aux spectateurs ; 56% d'entre eux se trouveront à Torino et 44% en montagne.

« L'inscription au programme des Bénévoles de Torino 2006 a rencontré un incroyable succès – a déclaré le vice-président du TOROC Pierpaolo Maza – Des hommes et des femmes de tout âge, de l'Italie et de l'étranger ont répondu à notre appel avec enthousiasme et l'envie d'être présent et de participer. Je tiens à remercier toutes les associations et les institutions sans lesquelles nous n'aurions pas pu atteindre un nombre d'inscriptions si important. Les bénévoles constituent une ressource essentielle pour les Jeux, mais leur apport ne se limitera pas aux Jeux Olympiques et restera profondément ancré dans la région pour l'organisation d'autres évènements et dans la vie sociale de Torino et des vallées alentour ».