Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
L'actualité >

Ski de fond, patinage artistique : de belles 2e places

Le 21/11/2005

En ski de fond, l'équipe de France conduite par Vincent Vittoz, 52ème la veille dans le 15 km style classique, Christophe Perrillat terminant 10ème de l'épreuve enlevée par le Norvégien RorArne Hetland, a pris une très belle deuxième place du relais 4x10 km, dimanche 20 novembre à Beitostölen (Norvège), deuxième étape de la Coupe du Monde.

Composé d'Alexandre Rousselet, Christophe Perrillat, Emmanuel Jonnier et Vincent Vittoz, champion du monde de fond l'an dernier (double poursuite), le relais français a été battu de 4 secondes 3 dixièmes par l'Allemagne, grâce à deux derniers relais impressionnants qui lui ont fait refaire la presque totalité de son retard initial (une cinquantaine de seconde à l'entame du troisième relais). Avec en prime pour Vittoz et ses camarades une jolie consolation, celle d'avoir terminé devant la Norvège, troisième chez elle.

«Ce fut une course particulière, mais après ma course de samedi où j'étais un peu déçu, la machine est relancée», explique le skieur de la Clusaz. «Quand je suis à la bagarre comme cela, je m'éclate, c'est ce que je préfère avec encore 10 équipes à la bagarre à 8 km de l'arrivée. Ma tactique, c'est placer une attaque à 2 km de l'arrivée pour qu'il ne reste que les meilleurs. Les Allemands étaient intouchables. Mais finir juste devant les Norvégiens sur leur terre c'est un petit plus !»

Pour sa part, Jean-Pierre Burdet, le directeur de l'Equipe de France de fond, n'a pas caché sa satisfaction, notamment sur l'état d'esprit qui règne dans le relais : «Il y a vraiment une forte amitié dans cette équipe. Chaque relayeur a fait la course qu'il devait.. Vincent a attaqué à l'endroit où il fallait. En ce qui concerne les filles (9ème du relais), il y a encore des choses à améliorer d'un point de vue tactique, mais l'équipe est jeune ! En tout cas, pour Turin cela laisse entrevoir des possibilités... »

Brian Joubert "un peu déçu quand même"

En patinage artistique, Brian Joubert chez les hommes, et le couple Isabelle Delobel/Olivier Shoenfelder en danse sur glace se sont classés 2e du trophée Eric Bompard à Bercy, 4e Grand Prix de l'ISU, tandis que, toujours en danse, Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat ont fait un grand pas vers les Jeux en obtenant la 5e place.

Brian Joubert a été devancé par le Canadien Jeffrey Buttle, qui avait pris la tête après un programme court particulièrement réussi, mais a chuté deux fois lors du libre. Joubert, qui a eu l'avantage de passer en dernière position, aurait pu profiter des erreurs de son adversaire. Il a réussi son quadruple saut mais, déséquilibré, n'a pas enchaîné la combinaison prévue (triple, double). Par la suite, Brian Joubert a réussi une demi-douzaine de triple sauts.

"Buttle a une bonne qualité de glisse, mais il ne fait pas les sauts. On ne peut pas être champion olympique sans quad. Je peux encore gagner 15 à 20 points et c'est bon pour ma confiance, l'objectif étant de gagner les Jeux. Les Grands Prix servent d'entraînement", a déclaré Brian Joubert qui s'est dit un "peu déçu quand même" de ne pas gagner à Bercy.
Samuel Contesti s'est hissé à la 5e place, Frédéric Dambier a terminé 8e, ne passant pas sa combinaison d'entrée (un quad devenu un double, sans les triples enchaînés) sur le "Roméo et Juliette" de Prokofiev.

Les Ukrainiens Elena Grushina et Ruslan Goncharov ont remporté l'épreuve de danse sur glace, devant Isabelle Delobel et Olivier Schoenfelder Les Français, troisièmes l'an dernier à Bercy, continuent leur progression après une médaille de bronze à l'Euro 2005 et une deuxième place au Skate America. Leur carnaval à Venise, musique à programme sur un texte en français évoquant la cité des Doges au XVIIIe siècle, avec de magnifiques costumes, a suscité l'enthousiasme de Bercy.

Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat se sont hissés au 5e rang et tiennent le bon bout pour décrocher la 2e place acquise aux Jeux en danse, c'est-à-dire accompagner Delobel/Shoenfelder à Turin. La nouvelle paire lyonnaise composée de Pernelle Carron et Mathieu Jost, pour sa première compétition internationale, s'est pour sa part classée à la dernière place.