Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
L'actualité >

Le courage de Carole Montillet

Le 15/02/2006

Carole Montillet, championne olympique 2002 de la spécialité, a participé à l'épreuve de descente mercredi 15 février sur la piste de San Sicario Fraiteve, deux jours après son spectaculaire accident survenu lundi lors de la deuxième séance d'entraînement.

Faisant preuve d'un grand courage, elle a terminé à la 28ème place de la descente remportée par l'Autrichienne Michaela Dorfmeister, devant la Suissesse Martina Schild et la Suédoise Anja Paerson. Les autres Françaises engagées, Marie Marchand-Arvier et Ingrid Jacquemod, ont fini respectivement 15ème et 16ème.

«Je n'avais pas envie d'abandonner, j'étais venue ici pour courir», a déclaré la skieuse de Villard de Lans au micro de France 3, à l'issue de la course. «Je n'étais pas obligée mais cela fait dix mois que je me prépare. Si je suis capable d'être debout et de marcher, je voulais la faire.»

Marie sourit, Ingrid grimace

Les réactions de ses coéquipières après leur descente :
Marie Marchand-Arvier (15e): "Je suis hyper contente. C'est la piste la plus difficile de la saison. Depuis le début de la saison, je cherchais à bien skier. Mon meilleur résultat, c'était 24e à Cortina d'Ampezzo. Il faut du culot sur une telle piste et je l'ai abordée dans cet état d'esprit."

Ingrid Jacquemod (16e): "Il m'a manqué pas mal de fluidité, je n'ai pas réussi à faire vivre mes skis. Je suis super déçue. C'est à l'image de ce que j'ai fait ces derniers jours à l'entraînement. Pourtant, c'est une piste que j'aime bien. Il faut tout le temps être en action. Je vais prendre du recul et me tourner sur le super-G de dimanche. J'ai une revanche à prendre et je crois fort en moi."