Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
L'actualité >

Une ouverture grandiose

Le 11/02/2006

Les Jeux Olympiques de Turin ont été ouverts vendredi 10 février 2006 par une magnifique cérémonie de deux heures et demie, pleine de rythme et de passion, qui a été à la fois un hommage à la richesse de l'histoire et de la culture de l'Italie, et une grande fête en l'honneur des 2.500 athlètes des quatre-vingt pays représentés dans la capitale du Piémont pendant seize jours.

L'équipe de France était conduite par son porte-drapeau Bruno Mingeon, médaille de bronze en bob à quatre à Nagano en 1998, et champion du monde de la discipline un an plus tard, qui participera sur la piste de Cesana Pariol à ses cinquièmes Jeux Olympiques consécutifs.

Ravis de la participation des stars italiennes Carla Bruni, Sophia Loren et Luciano Pavarotti, et du chanteur anglais Peter Gabriel, qui a interprété le célèbre « Imagine » de l'ancien Beatle John Lennon, à un événement suivi par près de 2 milliards de téléspectateurs dans le monde entier, les 35.000 spectateurs réunis au Stade Olympique, l'ancien Stadio Comunale de la Juventus, ont entendu peu après 22 heures le Président de la République Italienne Carlo Azeglio Ciampi déclarer « ouverte à Turin la célébration des XXèmes Jeux Olympiques d'hiver ».

La flamme olympique allumée par l'ancienne fondeuse Stefania Belmondo, le plus beau palmarès des JO d'hiver (dix médailles), qui avait été précédée par 10.000 autres relayeurs, parmi lesquels Jean-Claude Killy, Marielle Goitschel, Jean-Luc Crétier, Edgar Grospiron, Franck Piccard, Fabrice Guy, Gwendal Peizerat, Marina Anissina et Alain Calmat, lors du passage de la torche dans les Alpes françaises, pouvait illuminer le ciel turinois. Elle brûlera jusqu'au 26 février au soir.