Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
L'actualité >

Le biathlon à l'honneur

Le 09/01/2006

Neige

Biathlon

Sandrine Bailly
Sandrine Bailly
Belle moisson française à Oberhof (Allemagne) où se disputait, du 4 au 8 janvier, la 4e étape de la Coupe du Monde de biathlon 2005-2006. Tout a commencé par une victoire des relayeuses Delphyne Peretto, Florence Baverel-Robert, Sylvie Becaert et Sandrine Bailly dans le relais 4,6km le 5 janvier, quatre ans après leur dernier succès à ce niveau. Une compétition disputée dans un épais brouillard, où Sandrine Bailly, dernière relayeuse, a fait la différence sur l'Allemagne et le Bélarus.
«C'est la première victoire depuis 2002 pour le relais féminin, gagné ici à Oberhof à la Mecque du biathlon devant les Allemandes cela fait du bien au groupe tout entier y compris les garçons et l'encadrement. Même si nous n'avions pas gagné depuis longtemps en prenant le départ on sait qu'on est toujours capable de viser un podium on l'a déjà fait ! J'y crois à chaque fois. Les autres relayeuse ont fait du bon boulot en étant toujours sur le devant et avec seulement un tour de pénalité pour Sylvie Becaert... » a expliqué Sandrine Bailly.

Cette victoire a sans doute inspiré Vincent Defrasne, qui décroche enfin la timbale à 28 ans (il est né le 9 mars 1977) après une constante montée en puissance depuis l'ouverture de la saison, notamment ponctuée par une 2e place en poursuite à Ostersund (Suède) fin novembre. Cette fois, Vincent a remporté son premier succès en Coupe du monde, le sprint 10km finalement disputé le 7 janvier. Avec un temps de 27'03"7 et un sans faute au tir, Defrasne, pris le meilleur sur l'Allemand Alexander Wolf (27'18"40, une pénalité), pourtant soutenu par une grande partie des 25.000 spectateurs du nombreux et bruyant public, et le Russe Maxim Tchoudov (27'29"20, une pénalité).

Raphaël Poirée, pour sa part, avait fait l'impasse sur la première partie du programme (le relais) et s'était anonymement classé 46e du sprint remporté par son coéquipier. Le 8 janvier, le quadruple vainqueur de la Coupe du Monde a tout donné pour monter sur la 3e marche du podium à l'issue de la «Mass Start», les 15km départ en masse. C'était mal parti, avec une faute à chacune des trois premières séances de tir, entraînant autant de tours de pénalité, mais le Français a fait un sans faute sur le dernier pas de tir, et a battu le Russe Tchoudov sur la ligne d'arrivée d'une course remportée par le vétéran norvégien Sven Hannevold. Sandrine Bailly a pris la 7e place de la Mass Start féminine.

Résultats des Français à Oberhof

•Relais 4x7,5km hommes (04/01)
7.France (Julien Robert/Alexandre Aubert/Vincent Defrasne/Simon Fourcade)

•Relais 4x6km dames (05/01)
1.France (Delphyne Peretto/Florence Baverel-Robert/Sylvie Becaert/Sandrine Bailly)

•Sprint 10km hommes (07/01)
1.Vincent Defrasne
42.Ferréol Cannard
43.Alexandre Aubert
46.Raphaël Poirée
49.Simon Fourcade
50.Julien Robert
67.Lionel Grebot

•Sprint 7,5km dames (07/01)
11.Sylvie Becaet
16.Delphyne Peretto
27.Sandrine Bailly
28.Christelle Gros
70.Pauline Jacquin

•15km Mass Start hommes (08/01)
3.Raphaël Poirée
13.Vincent Defrasne
27.Julien Robert

•12,5km Mass Start dames (08/01)
7.Sandrine Bailly
10.Sylvie Becaert
28.Christelle Gros
Ski Alpin




Ski alpin

Thomas Fanara
Thomas Fanara
Thomas Fanara, 25 ans, s'est affirmé le 7 janvier comme le géantiste français le plus en forme, en prenant la 5e place de l'épreuve mythique d'Adelboden en Suisse. Avec au départ un dossard elevé (le n°48), Fanara avait signé le 7e temps de la première manche et a encore progressé sur le second tracé. Problème, ce bon résultat tardif ne permet pas pour le moment à Fanara d'entrer dans les critères de sélection aux Jeux, (trois fois dans les 30 premiers de la saison en cours, ou quatre fois sur les deux dernières saisons). Et il ne reste plus aucun géant au programme avant Turin.

L'encadrement tricolore va donc engager le skieur de Praz-sur-Arly dans le super-combiné (une manche de slalom + descente) de Wengen pour qu'il tente de se classer dans le top 30. Dans ce cas, il serait le 5e géantiste sélectionnable avec Joël Chenal (qui s'est classé 8e à Adelboden en signant le meilleur chrono de la seconde manche), Frédéric Covili,, Raphaël Burtin et Gauthier de Tessières. Quatre français disputeront le géant des Jeux de Turin.

"Faire un résultat pour "Seve" (Severino Bottero, l'entraîneur italien des géantistes français, décédé dans un accident de la route lundi 2 janvier), c'était au départ ma seule motivation. Ca me tenait à cœur" a déclaré Thomas Fanara. "Il ne sert à rien d'essayer de calculer, sinon d'avoir des regrets. Ce qui est frustrant, c'est quand on n'a pas essayé. Le tracé était beaucoup plus facile sur le second parcours, avec un peu plus de vitesse. Quand on regarde le tableau d'affichage, je suis au milieu de costauds. Il n'y a pas si longtemps, je n'aurais jamais pensé me trouver là»

Jean-Pierre Vidal
Jean-Pierre Vidal
De son côté, Jean-Pierre Vidal, champion olympique de slalom en titre, continue sa monté en puissance, avec une 4e place à Adelboden le 8 janvier. Le podium, sur lequel trône actuellement l'Italien Giorgio Rocca, n'est plus très loin !
"Je réussis une deuxième manche de haut niveau. C'est ce que je voulais faire. Je l'ai réalisé sur une manche. Quand on part avec le dossard 18, on ne peut pas prendre tous les risques" a expliqué Jean-Pierre Vidal. "Mais, maintenant que je vais réintégrer le top 15, je veux le réussir sur deux manches. Depuis le début de la saison, la tactique c'est de monter en puissance. Il me reste trois slaloms avant les Jeux, avec pour objectif de gagner les quelques dizièmes qui me séparent du podium. On a fait des tests de matériel durant les fêtes de fin d'année et, en ce moment, je suis en confiance. Je ne courrai pas le super combiné à Wengen car je ne veux pas prendre le risque d'une blessure. On rentre à la maison et on revient jeudi à Adelboden pour s'entraîner en vue du slalom de Wengen, dimanche"

Laure Péquegnot s'est pour sa part classée 7e du slalom de Maribor, encore une bonne performance pour la vice-championne olympique 2002. Malheureusement, sa coéquipière Christel Pascal, 22e de la première manche, a fait une mauvaise chute sur le second tracé, elle s'est blessée au genou droit et a dû regagner la France pour aller consulter le Professeur Chambat à Lyon.

Résultats des Français à Adelboden (Suisse)

•Géant (07/01)
5.Thomas Fanara
8.Joël Chenal
27.Raphaël Burtin
Non qualifiés pour la 2e manche : Frédéric Covili, Adrien Théaux, Gauthier De Tessières, Freddy Rech.

•Slalom (08/01)
4.Jean-Pierre Vidal
14.Pierrick Bourgeat
Abandons 1ère manche : Stéphane Tissot, Jean-Baptiste Grange.

Résultats des Françaises à Zagreb (Croatie) et à Maribor(Slovénie)

•Slalom de Zagreb (05/01)
22.Laure Péquegnot
26.Vanessa Videl
29.Anne Sophie Barthet

•Slalom de Maribor (08/01)
7.Laure Péquegnot
Abandons 2e manche : Christel Pascal, Sandrine Aubert




Surf des Neiges

Mathieu Bozzetto
Mathieu Bozzetto
C'est fait pour Mathieu Bozzetto. En prenant la 2e place du géant parallèle de Kreischberg le 8 janvier, le surfeur de Val d'Isère a rempli les critères de sélection pour participer aux Jeux de Turin. C'est la meilleure place obtenue par un français en "alpin" au cours d'un long week-end qui a vu se disputer deux courses hommes et dames de snowboard-cross à Bad Gastein et dans la foulée, deux géants parallèles et une compétition de half pipe à Kreischberg.

En snowboard-cross, Xavier De Le Rue s'est classé 3e de la première course hommes, le 4 janvier, et Karine Ruby, 4e de la deuxième course dames le 5 janvier. Après l'ensemble des prestations françaises dans cette discipline spectaculaire et nouvellement olympique, Luc Faye, directeur des équipes de France de snowboard, notait : "‘ces performances en demi-teinte vont permettre de booster les français. Chacun va se remettre en cause et travailler doublement pour arriver aux JO dans les meilleures dispositions."

En half pipe à Kreischberg, le 9 janvier, Doriane Vidal a tenu son rang : celui d'une triple championne du monde et vice-championne olympique. A l'issue d'une compétition disputée en noctune, Doriane s'est classée 2e derrière la suissesse Manuela Laura Pesko qui l'a devancée à chacun des deux "runs". Belle performance pour Cécile Alzina, 4e, et un résultat plein de promesses olympiques pour Mathieu Crepel, 2e de la compétition masculine.


Résultats des Français à Bad Gastein (Autriche)

•Snowboard-cross 1 – dames (04/01)
8.Julie Pomagalski
9.Karine Ruby
17.Morgane Fleury
24.Victoria Wicky
26.Océane Pozzo
34.Diane Thermoz Liaudy
37.Lucie Gheno

•Snowbaord-cross 1 – hommes (04/01)
3. Xavier De Le Rue
15.Guillaume Sachot
16.Paul-Henri De Le Rue
25.Ludovic Guillot Diat
26.Vincent Valéry
35.Robin Gaenthzirt
48.Michael David
49.Pierre Vaultier
54.Florent Mather
57.Tony Ramoin
65.David Durand

•Snowboard-cross 2 - dames (05/01)
4.Karine Ruby
8.Morgane Fleury
9.Julie Pomagalski
16.Diane Thermoz Liaudy
23.Victoria Wicky
24.Océane Pozzo
36.Lucie Gheno

•Snowboard-cross 2 - hommes (05/01)
11.Paul-Henri De Le Rue
15.Ludovic Guillot Diat
17.Xavier De Le Rue
23.Pierre Vaultier
28.Vincent Valéry
30.Guillaume Sachot
39.Robin Gaenthzirt
47.Tony Ramouin
54.David Durand
57.Florent Mather
58.Michael David


Résultats des Français à Kreischberg (Autriche)

•Géant Parallèle dames (08/01)
8.Julie Julie Pomagalski
13.Florine Valdenaire
17.Isabelle Blanc
33.Nathalie Desmares

•Géant Parallèle hommes (08/01)
2.Mathieu Bozzetto
20.Sylvain Dufour
25.Charlie Cosnier
32.Nicolas Huet

•Half Pipe dames (09/01)
2.Doriane Vidal
4.Cécile Alzina
7.Sophie Rodriguez
28.Caroline Beliard

•Half Pipe hommes (09/01)
2.Mathieu Crépel
41.Arthur Longo




Ski de fond

Alexandre Rousselet a pris la 13e place du 15 km style classique d'Otepaa en Estonie le 7 janvier et a devancé le leader de l'équipe de France, Vincent Vittoz, plus à l'aise en style libre (ou «skating») qu'en classique et qui s'est contenté du 17e rang.
Vincent Vittoz, vainqueur du 15 km libre de Nove Mesto (République tchèque) le 31 décembre, compte désormais 353 points au classement général de la Coupe du monde dont il est toujours 3e. L'équipe de France a placé deux autres représentants dans les vingt premiers de cette onzième compétition (sur un total de 24) de la saison: Christophe Perrillat a pris la 18e place et Jean-Marc Gaillard la 19e. Aurélie Perrillat s'est pour sa part classée deux fois 15e : sur le 10 km classique le 7 janvier et sur le sprint le lendemain.

Résultats des Français à Otepaa (Estonie)

•10 Km Classique dames (07/01)
15.Aurélie Perrillat

•15 km Classique messieurs (07/01)
13.Alexandre Rousselet
17.Vincent Vittoz
18.Christophe Perrillat
19.Jean Marc Gaillard

•Sprint classique dames (08/01)
15.Aurélie Perrillat

•Sprint classique messieurs (08/01)
40.Roddy Darragon




Ski acrobatique

La Coupe du Monde faisait étape au Mont Gabriel ce week-end où l'équipe de France, décimée par les blessures, a fait comme elle a pu. Au mieux, une 15e place obtenue par Aurélien Lohrer en saut le 8 janvier.

Résultats de Français au Mont Gabriel (Canada)

•Bosses Dames (07/01)
31.Marie Jouval

•Bosses hommes (07/01)
21. Ludovic Didier
25/Gregoire Dufosse
30.Silvan Palazot

Saut hommes (08/01)
15.Aurélien Lohrer
26.Nicolas Méda
27.Nicolas Thépaut




Saut à ski

Pour la fin de la tournée des quatre tremplins, Emmanuel Chedal s'est classé 38e à Innsbruck le 4 janvier et David Lazzaroni, 44e à Bischofshofen le 6 janvier. Les deux Français vont maintenant disputer les six compétitions de Coupe du Monde à Kulm (Autriche), Sapporo (Japon), Zakopane (Pologne) et Willingen (Allemagne) restant au programme avant les Jeux, afin de tenter de remplir les critètes de sélection : se classer quatre fois parmi les 20 premiers...




Glace

Bobsleigh et Skeleton

Bruno Mingeon
Bruno Mingeon
La semaine a commencé pour les «bobeurs» par des tests de sélection, afin de déterminer les quatre pousseurs qui accompagneront Bruno Mingeon aux Jeux pour disputer les épreuves de bob à deux et de bob à quatre. Sept athlètes étaient concernés : David Rolet, Alex Vanhoutte, Loic Rubio, Pierre-Alain Menneron, Eric Baldassari, Stéphane Galbert et Christophe Fouquet. Elle s'est poursuivie par les championnats de France de bobsleigh et de skeleton à La Plagne du 6 au 8 janvier.
Associé à Alexandre Vahnoutte, Bruno Mingeon a remporté le bob à deux devant les tandems Mickaël Serisé/Loïc Rubio et Laurent Unternahrer/Pierre-Alain Menneron. Mingeon s'est également imposé en bob à quatre associé à Christophe Fouquet, Alexandre Vanhoutte et Alexandre Arbez devant les deux mêmes pilotes et dans le même ordre : Mickaël Serisé et Laurent Unternahrer

En skeleton, Philippe Cavoret, 38 ans, et seul Français sélectionnable pour les Jeux, a conservé sa suprématie (invaincu aux « France » depuis 1999) en devançant Grégory Saint-Geniès (La Plagne) et Hervé Boget (La Plagne).




Short track

Maxime Chataignier, 17 ans, grand espoir du short track ("patinage de vitesse sur piste courte") français et préselectionné pour les Jeux de Turin, a remporté les titres de champion du monde juniors du 1.000m et du relais 2.000m (avec Jérémy Masson et Xavier Charpentier) à Miercurea Ciuc (Roumanie) du 6 au 8 janvier. Pour couronner le tout, Chataignier s'est également classé 3e de la "super finale" sur 1.500m et 2e du classement général de la compétition derrière le Coréen Jung-Su Lee. Des juniors aux... seniors, Maxime Chataignier va disputer avec l'Equipe de France les championnats d'Europe à Krynica (Pologne) du 20 au 22 janvier, et fait donc partie avec Jean-Charles Mattei de la préselection pour les Jeux où il devrait être aligné sur 1.000m et 1.500m.