Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
Historique des jeux olympiques d'hiver > Lake Placid 1932 >

Lake Placid 1932 : les anecdotes

1924


1932


1948


1956


1964


1972


1980


1988


1994


2002



Dynastie
Birger Ruud remporte l'or du saut à skis devant ses compatriotes Hans Beck et Kaare Wahlberg. Son frère aîné Sigmund, 7e, avait décroché l'argent à Saint-Moritz en 1928. Birger récidivera en 1936 à Garmisch-Partenkirchen (photo). Leur jeune frère, Asbjoern, lui, sera champion du monde en 1938.


Démonstration
Les courses de chiens de traîneau et le patinage de vitesse féminin sont sports de démonstration. Comme à Chamonix en 1924, le curling est lui aussi en démonstration. Il ne reviendra officiellement dans le giron olympique qu'à Nagano, 66 ans plus tard.

Prolongation
Trois prolongations ont été disputées lors de la revanche entre les équipes de hockey sur glace des Etats-Unis et du Canada mais aucun vainqueur n'a été proclamé. Score final : 2 - 2. Au premier match, les Canadiens, champions olympiques en titre, l'ont emporté 2 à 1 après prolongation.

Remplaçants
Dessinée par l'Allemand Stanislas Zentytzki et dotée de virages, dont un à 180°, la piste de bob est jugée dangereuse. Champion du monde en bob à 4 en 1931, l'Allemand Werner Zahn se casse le bras à l'entraînement dans la courbe "Zig-Zag", ses coéquipiers sont également blessés. On fait appel à des Allemands résidant à New York pour former un équipage. Un seul de ces bobeurs de fortune a déjà vu un bobsleigh.

Fonds
Le comité olympique allemand n'ayant aidé financièrement aucun sportif, sauf le patineur Ernst Baier, les sportifs du Reich ont financé eux-mêmes leur déplacement. Les hockeyeurs ont organisé des matches contre des équipes américaines pour récolter quelques fonds.

Magie
Pour faire face à la domination du patineur suédois Gillis Grafstroem, les proches de l'Autrichien Karl Schaefer auraient eu recours à la magie, avec le concours d'un juge. Peu avant la compétition, ce dernier aurait congratulé le Suédois en se lançant du sel au-dessus de l'épaule gauche. Blessé à un genou, Grafstroem tombe, heurte les balustrades et perd son titre.

Lames
Les bobeurs américains ont équipé leurs engins de lames à la place des patins. La détérioration de la piste a entraîné plusieurs accidents dont ceux des Allemands. Après cette compétition, les lames furent interdites.

Millions
Trois millions de dollars ont été investis par les Etats-Unis pour la construction d'un anneau de patinage de vitesse, un stade de saut à skis et d'une patinoire couverte. Le président du comité d'organisation, le Dr Godfrey Dewey, a fait don d'un terrain pour y implanter la piste de bobsleigh.

Tactique
Dans les courses longues de patinage de vitesse, disputées pour la première et seule fois en ligne, la tactique consiste à jouer des coudes au départ puis à patiner lentement afin de se réserver pour le sprint final ponctué d'amples mouvements de bras pour rendre difficiles les dépassements.