Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
Historique des jeux olympiques d'hiver > Lake Placid 1932 >

Lake Placid 1932 : les Français aux Jeux

1924


1932


1948


1956


1964


1972


1980


1988


1994


2002



Les Européens ne sont pas légion dans la station du nord de l'Etat de New York : ce déplacement lointain coûte très cher et le sport n'est pas encore une affaire d'Etat... La neige fait défaut et il faut la transporter par trains du Canada voisin... Les brusques changements de temps ajoutent aux aléas... Et pour irriter un peu plus les représentants du Vieux-Continent, les organisateurs américains témoignent de désinvolture en jonglant avec les réglements, de manière à favoriser leurs sélectionnés...
Bref, ces Jeux sont un fiasco du point de vue sportif, exception faite des épreuves de patinage artistique qui ont lieu, pour la première fois dans une patinoire couverte.
La Norvégienne Sonja Henie est encore là pour incliner au rêve le public et décourager ses rivales.

En couple, Pierre Brunet et la charmante Andrée Joly sont de nouveau en piste pour tenter de mettre dans leur corbeille de mariage, célébré un an plus tôt, une seconde medaille d or. Mission remplie le vendredi 12 au soir dans une patinoire archicomble. A la fin de leur programme, le public se lève pour les ovationner.


Ce même public encourage chaleureusement ses compatriotes Beatrix Longhran et Sherwin Badger. L'excellent couple américain est battu par les Brunet bien que trois juges seulement sur sept aient accordé la première place aux Français.
Andrée et Pierre Brunet n'ont plus rien à prouver avec un palmarès riche de deux titres olympiques et de cinq titres mondiaux. Ils décident de s'installer aux Etats-Unis où, grâce à la construction de très nombreuses patinoires, le patinage artistique se développe. Pierre Brunet renonce à son poste de directeur commercial au sein de la société des projecteurs Marchal pour embrasser.la carrière d'entraîneur. Le couple conduira de nombreux champions au faite de la hiérarchie, notamment Carol Heiss qui sera sacrée championne olympique à Squaw Valley, en 1960.
L'éloignement de Lake Placid, le décalage horaire et les difficultés de transmission de l'époque expliquent le faible intérêt des Français pour ces troisièmes Jeux. Le journal "L'Auto" informe ses lecteurs avec les dépêches des agences de presse et les télégrammes que les... Brunet adressent épisodiquement à leurs amis.
Ces derniers ayant transmis leur nom à la postérité, rendons hommage aux... six autres obscurs sélectionnés français : les fondeurs Leonce Cretin (l9ème), René Secretan (24ème), Paul Magnier (30ème) et Raymond Berthet (36ème) ainsi que Louis Balsan et Armand Delille qui participent à la "première" olympique du bob à 2.
Onziemes, Balsan et Delille partagent l'infortune des autres concurrents ridiculisés par Hubert et Curtis Stevens. Les deux frères, résidents de... Lake Placid, connaissent la piste par coeur. De plus, après une première manche médiocre, ils trouvent une manoeuvre astucieuse pour faciliter le lancement de leur engin : à l'aide d'une lampe à acétylène, ils chauffent les patins de leur bob... Une pratique qui sera bientôt interdite.