Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
Historique des jeux olympiques d'hiver > Lake Placid 1932 >

Lake Placid 1932 : le fait

1924


1932


1948


1956


1964


1972


1980


1988


1994


2002



Patinage western

Spectacle oblige, les épreuves de patinage de vitesse des Jeux de Lake Placid ont tenu plus des Jeux du cirque que du sport.

Les organisateurs américains décidèrent en effet d'appliquer les North American Rules (règles nord-américaines). C'est-à-dire qu'au lieu de courir 2 par 2, contre la montre, les concurrents étaient placés dans des séries qualificatives de 6 ou 7, avec une finale disputée en groupe également. D'où des courses tactiques, lentes et donnant lieu à de nombreuses contestations.

Dans ces conditions, plusieurs patineurs scandinaves, les grands spécialistes de l'époque, refusèrent de faire le déplacement. C'est ainsi que les spectateurs de Lake Placid ne purent admirer le célèbre Clas Thunberg, quintuple champion olympique, qui préféra rester en Finlande plutôt que de participer à ce qu'il considérait comme une farce.


Victoire logique des USA

Logiquement, les Américains, rompus à ce genre de joutes, remportèrent les 4 médailles d'or, par Irving Jaffee, vainqueur sur 5000 et 10.000 m, et John Shea, un jeune patineur de Lake Placid, lauréat des 500 et 1500 m. Seuls les Norvégiens Bernt Evensen et Ivar Ballangrud, médaillés d'argent sur 500 et 10.000 m, empêchèrent les Nord-Américains d'enlever toutes les médailles.

Séries interrompues par le jury et recourues pour cause de lenteur excessive sur 1500 m, disqualifications de concurrents n'ayant pas effectué leur part du travail en prenant le relais dans le 10.000, contrairement à un nouveau règlement édicté pour ces JO, réclamations et série recourue le lendemain, toujours sur 10.000. Courses tactiques d'une lenteur désespérante (à 40 secondes du record du monde pour le 1500 m, à près d'1 min 20 pour le 5000 et de 2 minutes pour le 10.000)... Thunberg avait bien fait de rester chez lui !