Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
Historique des jeux olympiques d'hiver > Salt Lake City 2002 >

Salt Lake City 2002 : les anecdotes

En famille
Une première : la participation d'un père et d'un fils à une même épreuve de luge olympique. Christopher et Werner Hoeger finissent respectivement 31è et 41è de la compétition. A 48 ans, Werner était également le vétéran des athlètes en lice à Salt Lake.

Jim, comme pépé Jack et mieux que papa James
Jim Shea (USA) remporte l'or dans le skeleton. Son père James Shea avait participé aux Jeux d'Innsbruck de 1964 en ski de fond et en combiné. Son grand-père Jack Shea était décédé 17 jours avant le début des Jeux. En 1932, à Lake Placid, Jack Shea avait prêté le serment des athlètes et obtenu deux médailles d'or en patinage de vitesse.

Adieux
C'est à Salt Lake, après des performances mitigées en descente et super-G que Pernilla Wiberg a décidé de déchausser. Son palmarès impressionne : deux fois championne olympique, en géant à Albertville et en combiné à Lillehammer, un globe de cristal (1997) et quatre titres de championne du monde en géant (1991), slalom (1994) et combiné (1994 et 1999). Grande dame.

Enfin de l'or noir aux Jeux de l'or blanc
Vonetta Flowers rentre dans l'histoire olympique comme étant la première athlète noire titrée aux Jeux olympiques d'hiver. Avec sa partenaire Jill Bakken, cette sauteuse en hauteur de l'Alabama qui avait échoué aux sélections américaines pour les JO de Sydney remporte l'or en Bob à deux.