Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
Historique des jeux olympiques d'hiver > Nagano 1998 >

Nagano 1998 : les anecdotes

1924


1932


1948


1956


1964


1972


1980


1988


1994


2002



Revanche

Les Norvégiens, qui avaient perdu l'or du 4x10 km messieurs lors du dernier relais à Lillehammer, prennnent leur revanche sur les Italiens. Pour faire face à la combativité de Silvio Fauner, les Norvégiens désignent Thomas Alsgaard (photo, centre) à la place de Bjoern Daehlie, comme dernier relayeur. Battu de 4/10 de seconde par l'Italien à Lillehammer, Daehlie préfère être le troisième homme. Alsgaard l'emportera de 2/10.



Mamans
L'équipe de Russie victorieuse du 4x5 km de ski de fond est composée de quatre mères de famille. Larissa Lazutina est la mère d'une petite Alissa, Danilova des jumeaux Simeon et Savilii. Nina Gravriliuk a une fille, Evguenia. Quant à Frans, il est l'enfant d'Elena Vaelbe.

Oubli

En gardant sa casquette pendant l'hymne du pays du soleil levant, la Japonaise Tae Satoya (photo, centre), médaillée d'or en ski artistique et égérie de mangas (bandes dessinées japonaises), provoque un début de scandale.


Retour

En s'emparant de la médaille de bronze de l'épreuve par équipes de combiné nordique, Fabrice Guy (photo, 1er plan) et Sylvain Guillaume (photo, à droite) signent un étonnant retour. Avec leurs jeunes équipiers Nicolas Bal et Ludovic Roux, les médaillés d'or et d'argent de l'épreuve individuelle d'Albertville en 1992, réapparaissent au bon moment, à près de 30 ans.


Surprise

A 31 ans, Jean-Luc Crétier crée une énorme surprise en gagnant la descente (photo). Le Français enregistre à cette occasion le premier succès de sa carrière. Et le premier de la France aux Jeux dans cette discipline après Jean-Claude Killy, en 1968.


Chaussures
Une polémique oppose le lugeur allemand Georg Hackl, triple médaillé d'or, aux délégations américaine et canadienne concernant ses chaussures profilées. Au point qu'un dirigeant de la fédération des USA laisse échapper une malencontreuse remarque concernant la bombe nucléaire. Une référence très mal appréciée au Japon.

Mines

Le Britannique Chris Moon (photo), mutilé dans une opération de désactivation de mines anti-personnels au Mozambique, porte la torche olympique à son entrée dans le stade lors de la cérémonie d'ouverture.