Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
Historique des jeux olympiques d'hiver > Lake Placid 1980 >

Lake Placid 1980 : les anecdotes

1924


1932


1948


1956


1964


1972


1980


1988


1994


2002



Récupération
A la mi-septembre 1979, Ingemar Stenmark est victime d'une grave commotion cérébrale consécutive à une chute lors d'un entraînement de descente dans les Alpes italiennes. Cinq mois plus tard, il sera champion olympique de slalom et de géant.


Bis

Après John Curry quatre ans plus tôt, c'est encore un Anglais, Robin Cousins (photo), qui remporte la compétition masculine de patinage artistique. Aussitôt après les Jeux de Lake Placid, il passera professionnel.



Première

Ingemar Stenmark (photo) donne à la Suède sa première médaille d'or en ski alpin en gagnant le géant. Trois jours après, il double la mise en enlevant le slalom.



Famille

Trois médailles pour Hanni (photo) : or du slalom et du géant, argent de la descente. Une pour son frère Andreas : argent en géant. Grâce à la famille Wenzel, le Liechtenstein (25.000 habitants) est 6e au tableau des médailles.



Renversement
Etonnants vainqueurs de l'URSS (4-3), les hockeyeurs américains avaient été écrasés (10-3) par ces mêmes Soviétiques, trois jours avant le début des Jeux.


Doublé

Les Allemands de l'Est Hans Rinn et Norbert Hahn (photo) conservent leur titre de luge biplace. C'est le premier doublé de l'histoire de la luge.



Triplé

30 km, 50 km, relais 4x10 km : le fondeur soviétique Nikolaï Zimiatov (photo) signe une magnifique passe de trois. Il gagnera une quatrième médaille d'or (au 30 km), plus une médaille d'argent en relais aux Jeux de Sarajevo.



Revanche
Jutta Mueller n'avait pu conduire sa fille, Gaby Seyfert, qu'à la médaille d'argent aux JO de 1968. Cette fois-ci, c'est la consécration avec le titre olympique d'Anett Poetzsch. Elle deviendra un des entraîneurs les plus célèbres de l'histoire du patinage artistique avec le doublé olympique de Katarina Witt en 1984 et 1988.


Inconnu

Le vainqueur de la descente olympique, Leonhard Stock (photo), n'avait jamais gagné une course de Coupe du monde. A quelques jours de l'épreuve, il n'était encore que remplaçant en équipe d'Autriche. Il ne remportera la première de ses trois victoires de Coupe du monde qu'en 1989.



Irina comme Sonja

Irina Rodnina rejoint Sonja Henie dans la légende du patinage artistique en gagnant sa troisième médaille d'or, par couples, avec Alexandre Zaitsev (photo). En 1978, elle avait déjà rejoint la Norvégienne, avec dix titres mondiaux.