Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
Historique des jeux olympiques d'hiver > Sapporo 1972 >

Sapporo 1972 : lesanecdotes

1924


1932


1948


1956


1964


1972


1980


1988


1994


2002



A domicile
Le triplé des Japonais (photo) Yukio Kasaya (centre), Akitsugu Konno (2e droite) et Seiji Aochi (2e gauche) en saut à skis, au tremplin de 70 m, réjouit d'autant plus le public que tous trois sont originaires de l'île d'Hokkaido, dont Sapporo est la capitale.



Chute
Une chute dans le 500 m prive Ard Schenk d'un Grand chelem. Le Néerlandais se contente du triplé 1500 m, 5000 m, 10.000 m. Quinze jours plus tard, il réussira le sans-faute aux Championnats du monde.


Déception
Avant les Jeux, Annemarie Proell (photo, à gauche) avait gagné toutes les descentes de la saison. A Sapporo, l'Autrichienne sera... 2e derrière l'étonnante Suissesse Marie-Thérèse Nadig (centre). Même scénario en slalom géant. Nadig n'avait, elle, jamais gagné une course de Coupe du monde.



Débuts
Pour ses premiers Jeux, le légendaire gardien Vladislav Tretiak remporte la médaille d'or de hockey sur glace. Il fera partie des équipes soviétiques victorieuses en 1976 et 1984 et sera médaillé d'argent en 1980.

Rodnina
Irina Rodnina (photo) remporte sa première médaille d'or, avec Alexeï Oulianov. Elle en gagnera deux autres, mais avec Alexandre Zaitsev.



Amertume
Très déçue d'avoir été battue par Marie-Thérèse Nadig, Annemarie Proell refusa de se rendre à la traditionnelle conférence de presse d'après-compétition.

Doublé
Le Norvégien Magnar Solberg conserve son titre du 20 km. Depuis, aucun autre biathlète n'a réussi la passe de deux dans une épreuve individuelle.

Boue
Pour détendre les sportifs, le village olympique était doté d'un bain de boue. Les sportifs, comme les fondeurs finlandais Eero Maentyrata et Juha Mieto (photo), ont testé cette innovation proposant un mélange de bois et de boue porté à 60 degrés.