Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
Historique des jeux olympiques d'hiver > Innsbruck 1964 >

Innsbruck 1964 : l'exploit

1924


1932


1948


1956


1964


1972


1980


1988


1994


2002



Skoblikova reçue 4 sur 4
Quatre courses, quatre victoires. Sur l'anneau de vitesse d'Innsbruck, Lydia Skobliva signe l'exploit des 9es Jeux d'hiver.
C'est en quadruple championne du monde que la Soviétique se présente, le 30 janvier, au départ du 500 m, la distance où elle semble le plus vulnérable.

Longtemps, sa compatriote Irina Egorova pourra se croire championne olympique, ayant réussi le meilleur temps, en 45 sec 4. Jusqu'au passage de l'avant-dernière paire, dans laquelle figure Skoblikova (photo). La jeune femme, originaire de Zlatoust dans l'Oural, signe un remarquable chrono de 45 sec juste, à un dixième du record du monde. Première médaille d'or.


Dès lors, Lydia Skoblikova n'a plus qu'à dérouler. Le lendemain, elle conserve son titre du 1500 m en reléguant à près de 3 secondes la Finlandaise Kaija Mustonen. Vingt-quatre heures plus tard, elle gagne le 1000 m en battant Irina Egorova de plus d'une seconde.

Et de 6 !

Elle devient ainsi la première femme à enlever 3 médailles d'or aux mêmes JO d'hiver. Enfin, le 2 février, elle gagne le 3000 m, comme elle l'avait fait quatre ans plus tôt aux Jeux de Squaw Valley, portant à six son total de médailles d'or aux Jeux d'hiver. Avant elle, personne, ni homme, ni femme, n'avait totalisé plus de 4 médailles d'or aux JO d'hiver.

A un mois de son 25e anniversaire, Lydia Skoblikova (photo) entre dans la légende des jeux Olympiques.


Il faudra attendre trente ans pour que la fondeuse russe Lioubov Egorova, enlève à son tour 6 couronnes olympiques, réparties entre les Jeux d'Albertville en 1992 et de Lillehammer en 1994.