Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
Historique des jeux olympiques d'hiver > Innsbruck 1964 >

Innsbruck 1964 : Résumé

1924


1932


1948


1956


1964


1972


1980


1988


1994


2002



Le foehn et Skoblikova en vedettes
Le programme olympique perturbé

Pour leur première escale en Autriche, place forte du ski alpin, les Jeux d'hiver sont fortement perturbés par les caprices du foehn, ce vent chaud qui avait déjà gêné les organisateurs de Saint-Moritz en 1928 et en 1948.

Choisie à une écrasante majorité de préférence à Calgary et Lahti pour organiser les JO de 1964, Innsbruck doit mobiliser l'armée autrichienne pour transporter plusieurs dizaines de milliers de tonnes de neige sur les sites de compétition et rétablir en catastrophe une situation un moment compromise.

Finalement, ces 9es Jeux d'hiver, où la barre des 1.000 concurrents est franchie pour la première fois, sont un succès sportif et populaire, malgré des sites un peu dispersés.


L'héroïne de ces Jeux est Lydia Skoblikova (photo), qui gagne les quatre courses du patinage de vitesse féminin. Avec ses deux titres de Squaw Valley, la Soviétique détient alors le record de médailles d'or des Jeux d'hiver.



Drames

Le ski alpin féminin est marqué par le "double doublé" des soeurs Goitschel. Christine (photo 1, gauche) devance Marielle (photo 1, droite) en slalom. Marielle précède Christine en géant. Euphorique, le ski français s'offre une troisième médaille d'or, en géant, par François Bonlieu.



En ski de fond, le Finlandais Eero Maentyrantae (photo 2, 2e plan) et le Suédois Sixten Jernberg (photo 2, devant) enlèvent chacun 2 médailles d'or. Jernberg prend sa retraite avec 9 médailles dont 4 d'or à son palmarès. Chez les dames, triplé en or de la Soviétique Claudia Boyarskikh.


Pour son apparition aux JO, la luge couronne exclusivement des concurrents germanophones, les Allemands Thomas Koehler et Ortrun Onderlein en monoplace, les Autrichiens Josef Feistmantl et Manfred Stengl en biplace.


En patinage artistique, le couple soviétique Ludmilla Beloussova - Oleg Protopopov (photo 3) fait admirer son élégance et remporte la première de ses deux médailles d'or olympiques.


Malheureusement, ces Jeux sont endeuillés par deux drames, tous deux survenus à l'entraînement quelques jours avant le début des JO, l'un en ski alpin, l'autre à la luge. Le jeune skieur australien Ross Milne, 19 ans, décède après avoir heurté un arbre, et le lugeur britannique d'origine polonaise Kazimierz Skrzypecki se tue à la suite d'une violente sortie de piste.