Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
Historique des jeux olympiques d'hiver > Innsbruck 1964 >

Innsbruck 1964 : les anecdotes

1924


1932


1948


1956


1964


1972


1980


1988


1994


2002



Suprématie
L'URSS arrive largement en tête au tableau des nations avec 25 médailles, dont 11 d'or. La Norvège est 2e avec 15 dont 3 du plus précieux métal.

Surprise
Mauvaise surprise pour les concurrents : ils doivent payer leur billet d'entrée pour assister aux épreuves dans lesquelles ils ne sont pas engagés.

Sauveur
En remportant le 500 m de patinage de vitesse, Terry McDermott évite une petite humiliation aux Etats-Unis. Sans ce coiffeur du Michigan, les Américains rentraient sans la moindre médaille d'or, ce qui ne leur est jamais arrivé.

Famille
La famille Zimmermann rapporte 2 médailles d'Innsbruck, une d'or avec Egon en descente (photo), l'autre d'argent avec sa soeur Edith, toujours en descente.



Déception
L'Inde s'apprête à faire ses grands débuts aux JO d'hiver. Hélas, son seul engagé, un skieur, se blesse et ne peut prendre le départ.

Démonstration
Un seul sport de démonstration à Innsbruck : l'eisstockschiessen, une sorte de curling. Deux des quatre épreuves reviennent à l'Allemagne, les deux autres à l'Autriche.


Meurtre
Le Français François Bonlieu (photo), champion olympique de géant à Innsbruck, mourra assassiné sur la Croisette à Cannes le 18 août 1973. Il avait 36 ans.