Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
Historique des jeux olympiques d'hiver > Cortina d'ampezzo 1956 >

Cortina d'Ampezzo 1956 : résumé

1924


1932


1948


1956


1964


1972


1980


1988


1994


2002



Les Jeux de Toni Sailer
Sailer trois fois en or

Cortina d'Ampezzo s'était vu attribuer les JO de 1944. Mais, la guerre étant passée par là, ce n'est que douze années plus tard que la coquette station des Dolomites accueillit enfin les Jeux d'hiver.

Grâce à la manne financière du "Toto Calcio" (les paris sur le football), Cortina se fit belle pour recevoir l'élite mondiale. Une élite en augmentation avec un nouveau venu qui allait marquer l'histoire des Jeux d'hiver, l'ambitieuse Union soviétique, pour laquelle le sport était un enjeu politique, on avait déjà pu le mesurer aux JO d'été de 1952.

De près de 700, quatre ans plus tôt, le nombre de participants passa ainsi brusquement à plus de 800. Si on en était toujours à 8 sports au programme, le nombre de titres décernés atteignit alors le nombre de 24.

Et pour faire participer encore plus de monde à la fête, ces Jeux d'hiver furent les premiers à avoir les honneurs de la télévision, l'Eurovision assurant la retransmission en direct.


Entrée réussie pour l'URSS

Ces Jeux parfaits en tous points méritaient un héros. Ils accouchèrent d'une légende. Toni Sailer (photo 1), un jeune Autrichien de 20 ans, balaya tout sur son passage, se parant des 3 médailles d'or du ski alpin : descente, géant et slalom. Il marqua les esprits en creusant des écarts énormes, reléguant à chaque fois son dauphin à plusieurs secondes.


Le saut à skis vécut une véritable révolution, les Finlandais imposant un nouveau style en collant les bras le long de leurs jambes au lieu de les tendre en avant, devant leur tête. Ils remportèrent ainsi les médailles d'or et d'argent.


Pour sa première participation, l'URSS s'installa d'entrée tout en haut du tableau des médailles, en remportant 16 au total dont 7 en or. Le premier champion olympique soviétique aux Jeux d'hiver fut Evgueni Grichine (photo 2), auteur du doublé 500 - 1500 m en patinage de vitesse.