Bruno Mingeon Raphaël Poirée Carole Montillet Brian Joubert Doriane Vidal Vincent Vittoz
Le guide de l'athtète
Le guide anti-dopage

Le site du CNOSF
Historique des jeux olympiques d'hiver > Oslo 1952 >

Oslo 1952 : les anecdotes

1924


1932


1948


1956


1964


1972


1980


1988


1994


2002



Ex aequo
En patinage de vitesse, trois concurrents coururent le 500 m en 44 sec 0, signant le 3e temps de l'épreuve. Pourtant, seuls le Canadien Gordon Audley et le Norvégien Arne Johansen furent médaillés de bronze ex aequo. Le Norvégien Finn Helgesen, qui courait avec Audley, avait été devancé d'un rien par celui-ci, même s'il avait été crédité du même temps. Jugé "moins ex aequo" qu'Audley, Helgesen fut classé 5e.

Jeunesse
Le Français Alain Giletti se classe 7e en patinage artistique pour ses premiers JO. Il n'est âgé que de 12 ans et demi. Il sera champion du monde en 1960.


Proximité
En ski alpin, seules les compétitions de slalom purent se dérouler à proximité d'Oslo, sur le versant de Roedkleiva. Le géant et la descente en revanche eurent lieu à Norefjelll, à près de 120 km de la capitale norvégienne.

Triplé
Triple bravo pour Annemarie Buchner, médaillée dans les 3 épreuves du ski alpin. L'Allemande décrocha l'argent en descente, et le bronze en géant et en slalom.


Innovation
Pour la première fois, les Jeux d'hiver accueillirent une épreuve de ski de fond féminine. Trois Finlandaises monopolisèrent le podium de cette course disputée sur 10 km.

Météo
La météo eut le bon goût de ne pas perturber ces premiers Jeux d'hiver d'un pays nordique. Le mauvais temps s'abattit sur la Norvège sitôt les Jeux terminés.

Capitale
Oslo est la seule capitale à avoir accueilli les Jeux d'hiver. Quand Sarajevo organisa les JO en 1984, la Bosnie-Herzégovine n'était pas encore indépendante et Sarajevo n'était qu'une des grandes villes yougoslaves.

Mari battu
L'Américaine Andrea Mea-Lawrence fit beaucoup mieux que son mari en gagnant les médailles d'or du slalom et du géant. David, son époux, dut se contenter d'une modeste 35e place en géant.

Surcharge
236 kg pour le bob à 2. 472 pour le bob à 4. Auteurs du doublé, les équipages allemands bénéficiaient d'un tel avantage de poids par rapport à leurs rivaux que la fédération internationale décida de limiter désormais le poids total à 200 kg pour le bob à 2 et à 410 pour le bob à 4 afin de rendre égales les chances des équipages.